Infos & Conseils

Comment rentabiliser ses investissements en bourse ?

Par Mathilde , le 18 mai 2021
graphique bourse

Le principe d’un investissement consiste à générer des profits suivant l’évolution d’une situation donnée, qu’elle soit sociale, commerciale ou politique. Pour autant, l’effet inverse n’est pas à exclure, car il arrive qu’on enregistre plus de pertes que de bénéfices après un investissement en bourse.

Notons surtout que, pour la plupart, ces déficits découlent d’une mauvaise gestion des fonds ou d’une vision stratégique non durable. En effet, en comparaison, les pertes causées par des situations inattendues ou des faits incontrôlables sont moins importantes.

Comment investir de manière féconde et durable ? Que faire avant et après un placement de fonds ? Dans cet article, nous vous renseignerons sur les étapes clés permettant de faire de gros profits.

Choisir minutieusement son courtier : pourquoi est-ce une étape fondamentale ?

Tout bon investisseur doit pouvoir agir avec circonspection et faire preuve de minutie. Techniquement, toutes les étapes sont importantes pour générer du bénéfice. Néanmoins, celle qui consiste à choisir un courtier fiable et approprié est à la base de tout investissement en bourse. Cette phase est déterminante pour le futur de vos placements.

Les marchés financiers proposent des possibilités d’investissement à long, moyen et court termes. Le courtier est un spécialiste qui sert d’intermédiaire entre un acheteur et un vendeur. Plus explicitement, le courtier est un canal de transaction.

Dans le cas présent, ce sont des plateformes virtuelles qui mettent à la disposition du client les options d’achat, de vente et d’investissement présentes sur le marché. On parle donc des courtiers en ligne…

L’investisseur dispose d’un compte personnel sur la plateforme choisie. Ce compte lui permet d’acheter et de vendre des actifs, des actions, des devises, etc. D’une plateforme à l’autre, les options autant que les avantages et les insuffisances varient.

investissement bourse

Des problèmes de fiabilité peuvent se poser au niveau du service comme au niveau des transactions financières. Par conséquent, c’est surtout le marché et le type de produits que vous comptez exploiter qui doivent conditionner le choix du courtier en ligne.

Actuellement, les produits les plus en vue du marché sont les investissements ETF (Exchange Traded Funds), les investissements CFD (Contract For Difference), les cryptomonnaies et les matières premières.

Il importe de choisir un courtier spécialisé dans les marchés que vous ciblez. Si, à défaut de cette précaution, vous vous laissez imposer des produits sur lesquels vous n’avez que peu de connaissances, vous risquerez d’énormes pertes.

Par-delà les avantages concernant les commissions prélevées, certains courtiers structurent leur plateforme de sorte à faciliter l’initiation des investisseurs moins expérimentés. L’ergonomie simple et pratique permet au « débutant » d’apprendre sans se donner beaucoup de mal.

Outre les informations sur les produits et les marchés, l’effet levier, les comptes démos, il y a parfois des réseaux associés à la plateforme, où des analyses sont publiées par des investisseurs ou des traders plus expérimentés. La plateforme est donc optimisée autant pour les professionnels que pour les amateurs.

Les courtiers en ligne populaires comme eToro (avis) réunissent la totalité de ces paramètres. Référez-vous à un comparatif des meilleurs brokers afin d’en choisir un, celui qui vous conviendra le mieux.

Un autre point très important : la sécurité. Même parmi les meilleurs courtiers en ligne, on en retrouve qui ne garantissent pas une sécurité optimale. D’autres plateformes par contre, comme eToro, exigent une double authentification à chaque ouverture du compte.

Cela signifie que, même en cas de perte, votre compte reste sauf et ne peut être ouvert sans votre autorisation.

Bien choisir son courtier évite aussi à l’investisseur certaines situations désobligeantes. Il pourrait se retrouver à devoir payer des sommes exorbitantes pour des raisons plus ou moins banales. Il pourrait se faire extorquer ou rencontrer d’énormes difficultés pour faire des retraits d’argent, etc.

Définir une stratégie personnelle d’investissement

S’en tenir à des objectifs fixés au préalable est une tactique simple pour éviter de s’éparpiller. Une tentative d’investissement sans un minimum de stratégie n’est pas vouée à une parfaite éclosion. La connaissance des produits ou du marché financier est primordiale.

L’information est donc un début de stratégie. À partir de là, l’investisseur peut déterminer les conditions, l’amplitude de l’offre et la demande, ainsi que les situations de crise qui caractérisent le produit ou le marché. Ainsi, il peut faire des projections et estimer potentiellement dans quelle mesure un produit ou un marché pourra évoluer dans le temps et la durée.

L’investisseur peut faire appel à un analyste financier afin de se faire renseigner, conseiller ou éclairer sur une situation. Une stratégie bien définie permettra avant tout de se focaliser sur les actions à mener pour atteindre un objectif donné.

Pour un investissement à long ou moyen terme, l’investisseur devra se référer à l’actualité afin de varier ses positions et ne pas se laisser dépasser par les évènements. En revanche, si l’investisseur opte pour le scalping, la stratégie diffère.

Le scalping est un mode de trading qui consiste à ouvrir et à fermer des positions presque immédiatement. Cette stratégie permet de générer de faibles bénéfices sur plusieurs actifs simultanément.

Elle ne peut durer que quelques secondes ou minutes tout au plus et ne s’opère que sur des marchés à forte volatilité. En revanche, ce n’est pas le type de marchés qu’on retrouve sur toutes les plateformes d’investissement.

Une bonne dose d’expérience et d’application

Certes, la stratégie permet de faire des placements de fonds corrects sans perdre de vue l’objectif. Mais l’expérience a également un rôle très important à jouer dans le processus d’investissement. De plus, une stratégie n’a pas de réelle valeur sans un minimum d’application.

Avant de penser à faire fructifier ses fonds, il faut accorder un maximum de temps à l’apprentissage. La formation est importante dans la mesure où elle prépare l’investisseur à se confronter au marché financier. En outre, elle lui fait gagner de l’expérience.

Notons qu’en priorité, le marché boursier est un domaine d’expertise. Ne soyez donc pas pressé d’investir de l’argent réel, passez par le mode démonstration s’il le faut.

Ainsi, vous saurez reconnaître les bonnes sources d’informations et vous connaîtrez les tenants et les aboutissants des divers produits. Cela vous empêchera également d’investir au hasard et de perdre de grosses sommes d’argent.