Auto - Moto

Quels sont les véhicules d’occasion les plus rentables ?

Par Mathilde , le 1 février 2021
voiture occasion

Avant d’acheter une voiture occasion, vous devez prendre en compte la rentabilité de cette dernière. Voiture électrique, voiture hybride, voiture essence ou diesel, quel modèle choisir ?

Les modèles de voiture d’occasion les plus rentables

Lors de l’achat d’un véhicule d’occasion, de nombreux acheteurs s’assurent sur la rentabilité. Il existe sur le marché une panoplie de choix sur tous les modèles confondus. Mais comment déterminer la rentabilité d’une voiture ? Et quel modèle de voiture d’occasion choisir pour être rentable ? Tout de suite les réponses.

Rentabilité : un terme assez subjectif

Au sens général, chaque utilisateur possède son propre concept de rentabilité. Certains pensent que la rentabilité réside dans le fait de pouvoir revendre facilement sa voiture occasion dans le futur. D’autres estiment que la rentabilité s’agit du rapport entre le prix du véhicule et la consommation en énergie et le coût d’entretien.

Au final, tous ces paramètres déterminent la rentabilité d’une voiture. S’y ajoutent également le tarif de l’assurance auto, le moyen de financement, le respect de la norme antipollution et la dépréciation. En général, acheter un véhicule neuf ne représente pas de perte significative. Par contre, il est impératif de bien choisir un modèle pour être rentable pour l’achat d’une occasion.

Les voitures d’occasion les plus rentables

Si vous êtes à la recherche de véhicule usagé rentable, vous avez de nombreux choix :

Les véhicules électriques

Les véhicules électriques sont les modèles reconnus les plus rentables. Même si à l’achat, leurs prix sont plus importants, l’utilisation ne requiert pas de dépenses importantes. Pour une seconde main de voiture électrique par exemple, vous pouvez faire une économie de 1 017 euros par an par rapport à un véhicule diesel.

Comment expliquer cette différence ?

En achetant un véhicule diesel, vous serez amené à faire du carburant pour rouler. En effectuant plus de 10 000km par an, vous devez faire environ 1 181 euros de gazole. Pourtant, avec un véhicule électrique, la facture pour la recharge de votre véhicule vous coûtera 188 euros. C’est donc un avantage précieux si vous optez pour une voiture électrique. Et plus vous roulez, plus l’écart se creuse.

Vous pouvez compter parmi les modèles les plus rentables en occasion :

  • La Renault Zoe ;
  • La Peugeot iOn ;
  • La Nissan Leaf ;
  • La Tesla Model S.

Les véhicules électriques face à la lutte contre la pollution

Les véhicules électriques présentent également un avantage sur le long terme. En effet, avec le défi de ne produire que des véhicules 100% électriques, la cote des voitures électriques est plus élevée. En France, dès 2024, l’achat d’un véhicule diesel n’est plus autorisé. D’ici cette date butoir, revendre une voiture diesel devient donc plus difficile, donc moins rentable.

Les voitures hybrides

Les voitures hybrides sont classées peu rentables pour l’achat d’un modèle neuf. Le prix d’achat reste le principal inconvénient. Par contre, si vous décidez d’acheter une voiture hybride rechargeable d’occasion, elle sera plus intéressante. De plus, c’est une voiture qui répond aux normes antipollution.

Les véhicules à essence

Actuellement, les voitures à essence sont encore rentables. En moyenne, les véhicules d’occasion comptent vers les 70 000km au compteur lorsqu’ils sont mis à la vente, avec 4 à 5 ans d’utilisation. Côté réparation, si votre véhicule a bien été entretenu, les frais liés aux réparations se résumeront généralement à l’entretien. Pour ce qui est de la consommation, aucun changement ne doit être enregistré entre un véhicule neuf et un véhicule d’occasion.

Les véhicules diesel

Bien que les modèles diesel paraissent moins rentables, ce sont encore des modèles incontournables. Si vous possédez un véhicule électrique et que vous envisagez de faire un long trajet, vous êtes obligé d’utiliser un véhicule diesel étant donné que l’autonomie d’une électrique est limitée.

Mais la revente reste le principal obstacle de la voiture occasion diesel. Avec la loi anti-diesel, il vous sera difficile de trouver un acheteur d’ici les prochaines années. 

Les normes antipollution sont donc des critères à ne pas négliger lors de l’achat d’une voiture occasion. Le rejet de CO2 maximum est fixé à 90g/km dans l’Union européenne. Vous devez donc rester en dessous de ce seuil si vous voulez bénéficier d’un modèle rentable. Au-delà de ce taux, vous serez pénalisé par un malus écologique en fonction du taux supplémentaire d’émission de CO2.