Le contrôle technique pour les motos

Photo of author

écrit par Tatiana S.

La nouvelle est tombée comme un coup de tonnerre dans le monde des motards. À partir de 2024, le contrôle technique moto deviendra une obligation pour toutes les cylindrées, y compris les 50 cm3. Cette mesure, qui se mettra en place progressivement sur trois ans, jusqu’en janvier 2027, suscite déjà de nombreuses interrogations et inquiétudes. Quels seront les coûts ? Quelles seront les obligations ? Quelles alternatives ont été envisagées ? Autant de questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans cet article.

Qu’est-ce que le contrôle technique moto ?

Le contrôle technique moto est une inspection obligatoire visant à vérifier l’état général et le bon fonctionnement d’une moto. Il s’agit d’une mesure de sécurité routière destinée à réduire le nombre d’accidents de la route impliquant des deux-roues. À l’instar du contrôle technique automobile, il permet de détecter d’éventuelles anomalies susceptibles de compromettre la sécurité du conducteur ou celle des autres usagers de la route.

À partir de début 2024, ce contrôle sera obligatoire pour toutes les cylindrées, y compris les 50 cm3. Il devra être effectué tous les 6 mois maximum avant une vente, au bout de quatre ans pour un véhicule neuf, puis tous les deux ans.

Combien coûtera le contrôle technique moto ?

Le tarif officiel du contrôle technique moto n’a pas encore été déterminé. Cependant, il devrait se situer entre 50€ et 75€. Ce coût peut varier en fonction de plusieurs critères, tels que le type de moto, son âge, sa cylindrée, etc. Il est donc recommandé de se renseigner auprès de plusieurs centres de contrôle technique afin de comparer les prix.

Il est important de noter que le non-respect de cette obligation peut entraîner des sanctions financières. En effet, circuler avec une moto non contrôlée peut être sanctionné par une amende pouvant aller jusqu’à 135€.

centre controle technique moto

Quelles sont les mesures alternatives envisagées ?

Face à cette nouvelle obligation, des mesures alternatives ont été envisagées mais ont finalement été repoussées. Parmi elles, on retrouve notamment la possibilité de faire réaliser le contrôle technique par un professionnel de la moto, ou encore de mettre en place un système de contrôle technique volontaire.

Ces alternatives, bien que séduisantes, ont été jugées insuffisantes pour garantir la sécurité des usagers de la route. Elles pourraient toutefois être réexaminées à l’avenir, en fonction de l’évolution de la situation.

Comment se préparer au contrôle technique moto ?

La préparation au contrôle technique moto est essentielle pour éviter les mauvaises surprises. Il est recommandé de vérifier régulièrement l’état de sa moto et de procéder à l’entretien nécessaire. Les points à vérifier sont nombreux : éclairage, freinage, pneus, suspension, direction, etc.

En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel. Il pourra vous aider à préparer votre moto au contrôle technique et à corriger d’éventuelles anomalies.

Quel impact aura cette mesure sur les motards ?

Cette nouvelle obligation risque de bouleverser les habitudes de nombreux motards. Elle représente un coût supplémentaire non négligeable, surtout pour ceux qui possèdent plusieurs motos. De plus, elle pourrait dissuader certaines personnes d’acheter une moto, surtout si elles ne sont pas prêtes à assumer cette contrainte.

Cependant, il est important de rappeler que le contrôle technique moto a pour objectif principal d’améliorer la sécurité routière. Il s’agit donc d’une mesure bénéfique pour tous les usagers de la route.

Contrôle technique moto : une mesure qui fait débat

En conclusion, l’arrivée du contrôle technique moto est une mesure qui suscite de nombreuses interrogations et qui fait débat. Si certains y voient une contrainte supplémentaire et un coût non négligeable, d’autres considèrent qu’il s’agit d’une mesure nécessaire pour améliorer la sécurité routière.

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : cette nouvelle obligation va changer la donne pour tous les motards. Il est donc essentiel de se tenir informé et de se préparer à cette échéance. Restez connectés pour suivre l’évolution de cette actualité.