Santé

Gérer les méfaits du stress sur le couple et l’amour

Par Mathilde, le 28 avril 2021 — 4 minutes de lecture
stress

Ces dernières années, les psychologues ont découvert un nouvel et puissant ennemi de l’amour : le stress. Des études scientifiques montrent que c’est l’un des plus grands facteurs de risque pour les relations.

Plusieurs études scientifiques récentes tendent à démontrer que le stress est l’un des plus grands facteurs de risque pour les relations. Ce sont d’après les auteurs les petits soucis répétés de la vie quotidienne qui tuent insidieusement l’amour. Alors, qu’en est-il exactement ? Pourquoi des petites contrariétés ou les incertitudes apparemment insignifiantes comme un reproche ou un désaccord mettent-elles en danger quelque chose d’aussi grandiose que l’amour ?

De nombreux chercheurs s’intéressent à ce qui se passe dans un couple, il ne sont pas  journalistes de magazines féminins spécialistes des compatibilités amoureuses, des horoscopes ou de la psychologie de comptoir mais docteurs en sciences cognitives et en psychologie. C’est ainsi par exemple grâce à ces spécialistes qu’est apparu il y a quelques années le concept de charge mentale. Des théories plus anciennes ont déjà soulevé l’importance du stress dans la solidité d’un groupe ou d’un couple.

Quel est le mécanisme à l’oeuvre ?

Le stress chronique entraîne un état difficile chez les sujets, ce qui peut les rendre inaptes au couple ou plus vraiment désirés par leur partenaire. De leurs côté, les gens stressés se battent contre des syndromes dépressifs qui fatalement impactera la sexualité et la bonne relation du couple.

En cas de tension de la part d’un des partenaires, il y a souvent des reproches et des  critiques, un ton agressif qui empêche une discussion apaisée et des clarifications. Le stress peut révéler des traits cachés tels que la rigidité ou la mélancolie.

Il faut aussi noter que ce qui amène au stress génère souvent d’autres inconvénients : par exemple, les heures supplémentaires et les dossiers du week-end ne laissent plus de place et de temps pour le couple.

bonheur dans couple

Les solutions au stress

Si le stress est un ennemi insidieux qui mine à bas bruit les couples, n’y a t’il pour autant rien à faire ?

Selon les chercheurs, ce n’est pas le niveau de stress qui détermine la qualité des relations, mais la façon dont le stress est géré. Plus encore que pour l’individu, la gestion du stress dans une relation de couple semble être déterminante pour une relation amoureuse heureuse.

Il existe des guides et des consultants aidant les couples en leur apprenant à nourrir et protéger l’amour même dans un quotidien stressant. Le partenaire stressé doit exprimer son stress clairement et directement. Ce n’est qu’alors que dans c’est conditions que l’autre peut offrir un soutien approprié. L’aide peut alors être très concrète pour trouver des solutions au problème ou créer de l’espace libre en réorganisant le temps de chacun.

Il est important de faire preuve de solidarité avec le partenaire stressé sans que cela ne conduise à la dépendance ou au paternalisme. La souffrance et la pression doivent être reconnues et leurs causes bien établies, il ne faut pas pour autant négliger l’aspect émotionnel de l’autre partenaire : être écouté avec intérêt est très important pour lui aussi.

Mais que faire si le stress frappe les deux partenaires en même temps ? Il est courant que le stress affecte les deux partenaires : entreprise commune, argent, naissance, déménagement… Les partenaires doivent d’abord parler de la situation avec leurs points de vues respectifs.

Distinguer ce qui relève des sentiments de ce qui est lié aux faits

Il faut arriver à distinguer le niveau factuel du niveau émotionnel pour parler le plus sereinement possible.

Cependant il est fréquent que les émotions obscurcissent l’avenir. Le stress émotionnel est vécu par la plupart des couples comme encore plus stressant que le stress factuel. Mais chaque personne du couple peut devenir très résistante si le couple atteint un niveau élevé de compréhension mutuelle, d’empathie et de solidarité. Votre partenaire devient alors votre plus fort allié et les activités conjointes seront le socle de la résistance : sport et relaxation sont particulièrement efficaces.