financement maison

Mathilde

Comment consulter les ventes immobilières avec la base DVF ?

Les demandes de valeurs foncières (DVF) sont des données statistiques qui permettent d’obtenir des informations sur les transactions immobilières. Ces données sont issues du fichier immobilier de la Direction générale des finances publiques (DGFiP). Elles sont mises à jour au moins une fois par an et permettent d’avoir une vision globale des transactions immobilières en France. Dans cet article, nous allons voir comment consulter les ventes immobilières.

La connaissance des valeurs foncières est accessible à tous

Les valeurs foncières sont des éléments qui peuvent être utilisés dans le cadre de votre activité professionnelle. Ces données sont accessibles à tous, mais il est important de maîtriser les règles afin de pouvoir en tirer le meilleur parti.

Les valeurs foncières servent notamment à établir un prix au m² pour les différents types de biens immobiliers et commerciaux.

Les valeurs foncières sont composées des valeurs locatives cadastrales (VL) et des valeurs locatives professionnelles (VLE).

Les VL correspondent aux loyers pratiqués sur un secteur géographique donné, qu’il soit commercial ou non. Elles permettent d’estimer le prix du m² pour un local en location ou la surface nécessaire pour une habitation.

Les VLE quant à elles offrent une vision plus large des coûts locatifs pratiqués sur une zone géographique déterminée, cette information étant issue du marché locatif privé et public. Pour obtenir ces différents chiffres, il suffit de contacter la Direction Départementale des Finances Publiques (DDFP) ou bien encore les agences immobilières.

Bénéficier des meilleurs prix pour les transactions immobilières

Si vous souhaitez réaliser une transaction immobilière, n’hésitez pas à consulter les demandes de valeurs foncières. N’hésitez pas à y indiquer le prix auquel vous vendez votre bien immobilier.

Il est possible que la personne qui consulte les demandes de valeurs foncières soit intéressée par votre bien et se décide à l’acheter dans le but d’investir dans l’immobilier.

Vous pourrez ainsi obtenir un meilleur prix que celui que vous proposez actuellement.

Les détails des ventes foncières facilement accessibles

Si vous êtes propriétaire d’un immeuble, vous pouvez le vendre en toute sécurité à un acheteur potentiel.

Vous pouvez même choisir les dates de la vente et du prix que vous voulez atteindre.

Les acheteurs peuvent trouver des informations sur le marché de l’immobilier régional grâce à des agences immobilières. Ces agences seront en mesure de faire une estimation gratuite des biens disponibles sur le marché et pourront également vous conseiller si vous souhaitez procéder à la vente de votre bien immobilier. De nombreux outils et applications mobiles peuvent également être utiles aux acheteurs potentiels qui veulent investir dans un logement où se trouve déjà un autre locataire. Cependant, il est important de noter que ces sites ne peuvent pas garantir l’authenticité de la propriété ni son état actuel.

Il est donc recommandé d’effectuer une inspection approfondie avant la conclusion du contrat final avec l’acheteur potentiel.

appartements blanc

Comprendre les tendances du marché foncier

Dans le monde de l’immobilier, les tendances du marché font référence aux évolutions des prix et des transactions. Elles concernent les ventes, la construction et l’examen des politiques gouvernementales.

Les tendances du marché foncier sont généralement définies dans un contexte macro-économique. Cependant, les données individuelles peuvent être utilisées pour prendre des décisions stratégiques sur le marché local ou pour connaître l’état actuel du marché national.

Lorsque vous analysez les tendances du marché foncier, il est important de tenir compte de plusieurs facteurs tels que :

La demande en logements locatifs ;
La croissance économique ;
Le type de propriétés (par exemple : maisons unifamiliales ou appartements) ;
Le nombre de transactions immobilières ;
L’augmentation ou la diminution des prix au cours des dernières année ;
Les fluctuations saisonnières (les paiements hypothécaires varient souvent en fonction des mois).

Il existe aussi quelques indicateurs supplémentaires qui peuvent être utiles à considérés parmi lesquels:

La bourse du logement;
Le rapport entre l’offre et la demande;
Le ratio entre acheteurs et vendeurs;
L’utilisation du terrain;
Le revenu net moyen par habitant.

Acquérir une bonne connaissance des taxations foncières

La taxe foncière est une taxe locale, qui s’applique sur les propriétés bâties.

La taxe foncière est calculée sur la base de la valeur locative cadastrale du bien immobilier. Cette valeur est déterminée par un coefficient multiplicateur appliqué au prix d’achat.

Le taux de cotisation pour le calcul de la taxe foncière varie en fonction des communes et des éventuelles exonérations prévues par les collectivités locales.

Les bases d’imposition à la taxe foncière sont révisées chaque année par les services des impôts selon l’indice des prix à la consommation (IPC).

Il existe 3 catégories tarifaires :

  • Catégorie 1 : Valeur locative cadastrale X 8 % = montant de l’impôt
  • Catégorie 2 : Valeur locative cadastrale X 4 % x montant total d’habitation + 100 € = montant de l’impôt
  • Catégorie 3 : Valeur locative cadastrale X 2 % x montant total d’habitation < 5 000 € = montant de l’impôt

Les règles applicables aux taxes foncières sont difficiles à comprendre, car elles peuvent varier selon le type d’immobilisations concernées (bâti ou non) et selon que le contribuable soit assujetti ou non au régime micro-fiscal. Par ailleurs, il est important de noter que certaines communes ont instauré une exonération totale ou partielle temporaire (exemple: Paris). Enfin, il convient également de souligner que certains contribuables ont accès à un abattement forfaitaire sur le revenu imposable suite à un engagement volontaire (exemple: PACA).

Maîtriser les coûts de transactions foncières

Lorsque l’on souhaite acheter un bien immobilier, il est important de connaître les prix au mètre carré des biens dans la zone où l’on souhaite acquérir un bien. Cette information permet de se faire une idée du marché et de savoir si le prix proposé est déjà trop élevé ou pas. Pour cela, il faut aller consulter les ventes immobilières.

Accédez aux informations immobilières grâce à la base DVF  

Que vous soyez professionnel ou particulier, il est possible désormais d’avoir accès à une multitude d’informations sur la vente des différents biens immobiliers vendu depuis les 5 dernières années. Ce qui vous permet d’avoir une idée précise de l’évolution du prix des biens immobiliers au fur et à mesure du temps. 

Un nouveau service a vu le jour après de nombreuses demandes, il s’agit de la base de données DVF. Il s’agit d’une base de données fournie par la direction générale des finances publiques pour vous permettre à vous acheteur de vous aider dans vos choix et dans vos investissements. 

Obtenir une dvf et prix de l’immobilier est notamment plus accessible qu’auparavant. Vous pourrez ainsi effectuer une estimation plus sérieuse des différents types de biens immobiliers. En remplissant un formulaire en indiquant certaines de vos données personnelles ainsi que vos critères de sélection, vous pourrez facilement faire estimer votre bien immobilier.  

Et vous pourrez accéder en total anonymat à la base de données sur les valeurs foncières des différents biens immobiliers vendus dans une zone que vous pourrez définir, afin de vous aligner au prix des biens déjà vendus dans cette zone.