Monuments & Lieux à visitier

Qu’est-ce que le Géocaching ?

Par Tatiana S., le 16 février 2021 — 10 minutes de lecture
Geocaching

Activité ludique apparue avec la révolution des technologies de géolocalisation, le géocaching est cette chasse au trésor du numérique dont le nombre de participants ne cesse de croitre. En faisant usage de votre GPS ou de l’application de votre téléphone, vous partez à la pêche des caches dans lesquelles sont enfouis des trésors. À l’instar des autres jeux de plein air, le géocaching est régi par un certain nombre de règles auxquelles il faut se conformer. Découvrez ici ce loisir et les directives pour y participer.

Sommaire:

D’où vient le géocaching ?

Le géocaching trouve ses origines autour des années 2000, lorsque Dave Ulmer conçoit le premier cache et y associe un tracker GPS. C’est une forme de loisir qui a vu le jour grâce aux avancées de la technologie. Véritable chasse aux trésors numériques, le géocaching est une distraction basée sur la technologie GPS, le but étant de retrouver des objets (trésors) qui ont été cachés à des endroits déterminés (Caches). Dans ces caches figure un registre qui vous permet de laisser vos informations de contact et également de petites babioles. Pour y participer, vous devrez disposer d’un GPS (smartphone ou GPS de randonnée) et avoir effectué votre inscription sur le site du jeu (Geocaching.com). Le géocaching est un loisir très populaire et compterait plusieurs millions de géocacheurs de par le monde depuis sa création.

Qui pose les caches ?

La pose de caches dans le géocaching obéit à un certain nombre de règles parmi lesquelles, une primordiale qu’il stipule qu’il faut avoir trouvé au moins une dizaine voire une vingtaine avant de pouvoir en poser une. Ce qui sous-entend que tout le monde peut poser des géocaches sous réserve d’avoir découvert un certain nombre. Cela a pour objectif de permettre au géocacheur de découvrir les divers types de géocaches et ainsi avoir une certaine maitrise du jeu. Afin d’être validée et ajoutée à la partie la géocache se doit d’être en harmonie avec les règles qui régissent le jeu. Une fois votre géocache publiée, vous aviez le devoir de vous assurer de sa maintenance afin de le garder en bon état.

Comment poser une cache ?

Poser une cache tient compte de divers critères qui ont valeur de règles et la non-observance de l’une d’elles pourrait engendrer la non-publication de votre cache. Au nombre de ces règles, nous retrouvons :

  • L’emplacement : il devrait être en conformité avec la loi et ne devrait pas inciter les géocacheurs à outrepasser la loi. Également si la cache du poseur est située dans un domaine privé cela devrait se faire avec l’accord préalable du propriétaire du domaine. Outre ces règles précédemment énoncées, la cache devra être situé dans un rayon équivalent à 161m d’une autre cache, ne doit pas être enfouie et pour finir ne doit avoir aucun impact sur l’environnement.
  • Le contenant : Vous aviez le choix entre divers contenants, l’objectif principal étant l’étanchéité. Veillez à ce que votre contenant puisse résister tant à la chaleur qu’à la fraicheur ambiante et bien évidemment aux intempéries connexes, cela vous évitera d’effectuer des déplacements incessants et sans utilité.
  • Les instructions : Vous devrez indiquer le but de la présence de votre boite et la procédure à suivre lorsqu’elle a été découverte. L’instruction permet à un profane ou à un non-géocacheur de savoir ce qu’il faut faire. La fiche d’instruction est en téléchargement sur le site officiel du jeu.
  • Le logbook : il permet aux géocacheurs de marquer leur passage, il est recommandé d’opter pour des logbook qui vous donnent la capacité d’effectuer des impressions sur mesure. Vous pouvez également vous en procurer via internet et cela à des prix vraiment réduits, l’important étant d’y afficher le nom de votre cache.
  • Soumettre la cache : elle constitue la dernière étape de la mise en place, vous aurez donc à fournir toutes les informations relatives à votre cache et les soumettre. La mise en ligne a lieu généralement sous sept jours et des modifications pourraient vous être demandées.

De quoi a ton besoin pour débuter en géocaching ?

Débuter en géocaching nécessite certains éléments, mais également le respect de certaines conditions parmi lesquels nous retrouvons :

  • L’inscription sur le site de géocaching : cette étape est indispensable pour pouvoir participer à la chasse au trésor et pouvoir se servir des applications du jeu.
  • Télécharger l’une des de géocaching (Geocaching ou c:geo). La version gratuite de l’application Geocaching ne donne pas accès à toutes les caches répertoriées. La seconde application quant à elle vous permettra d’accéder à toutes les caches même si elle est un peu moins conviviale en comparaison à l’autre.

Passez ces deux étapes vous pourrez intégrer la grande famille des géocacheurs présents un peu partout dans le monde.

Comment trouver une cache ?

Trouver une cache en géocaching suit une procédure que tout géocacheur devrait pouvoir suivre sans difficulté. Dans cette procédure de chasse au trésor, nous retrouvons les étapes suivantes :

  1. Rendez-vous sur le site de géocaching et y entrer le nom de votre ville ou la localité la plus proche de vous.
  2. Effectuez le choix du type de cache et cliquez sur l’une des boites vertes s’affichant sur la carte. Cela vous donnera les informations sur la boite (sa taille, la date de dissimulation, le niveau de difficulté et l’identifiant du créateur).
  3. En cliquant sur le nom de la boite, vous obtenez les informations sur son emplacement et les avis de ceux qui en ont déjà fait la découverte. Les informations cruciales ici, ce sont les coordonnées GPS affectées à la cache.
  4. Entrez ces coordonnées dans votre GPS ou dans l’appli GPS de votre smartphone afin de démarrer votre chasse au trésor.

Une fois arrivé à destination, tenez compte du fait que les GPS et les applis GPS ont généralement un écart d’erreur de de 10m. Sur cette base faudra donc marquer un arrêt une fois à 10m de la localisation.

Une fois le trésor découvert, remplissez le logbook et effectuer l’échange des babioles s’il y en a dans la cache et le remettre à sa place.

Pour finir notifier que vous aviez découvert la cache via votre application ou le signaler sur le site du jeu.
Quels sont les différents types de géocaching

Il existe divers types de caches chacune avec ses spécificités même le principe reste le même : découvrir des trésors en faisant usage de son GPS.

· Traditionnelle : dans ce type de cache, l’adresse du trésor est mentionnée pour que les géocacheurs s’y rendent directement.

· Multiple : également connue sous l’appellation de multi-cache, elle est composée de plusieurs caches composées d’indices devant menant au cache final.

· Mystère : Ce type de cache se base sur la résolution d’une énigme qui permet l’obtention des coordonnées.

· Letterbox Hybrid : c’est l’un des types de chasse au trésor antérieure au géocaching qui est pratiqué aujourd’hui, basée sur des indices et faisant usage des coordonnées géographiques de boites aux lettres.

· Earthcache : ce type de cache se base sur des informations servant à identifier un lieu et à en déterminer les coordonnées.

· Event ou événement : Opportunité de rencontre entre géocacheurs et partie de géocaching à plusieurs.

· Mega event : connu également sous l’appellation de méga événement : rencontre de plus de 500 géocacheurs

· Giga event : encore appelé giga événement, il équivaut à la rencontre de plus de 5000 géocacheurs.

· CITO : Cache In Trash Out est un événement qui est consacré à la rencontre de géocacheurs dans le cadre d’une initiative environnementale. Il peut s’agir de ramassage de déchets dans un endroit déterminé par exemple.

· Cache Wherigo : dans ce type de cache, le géocacheur participe lui-même à la chasse au trésor. Fonction de déplacement du joueur des actions sont incitées par le créateur de la cache. Cela nécessite un GPS ou un smartphone déterminé pour pouvoir y accéder.

· GPS Adventures Maze Exhibit (ou Exposition d’aventures GPS) : elle ressemble plus à un événement, elle concerne la technologie GPS.

· Labcaches: Ces types de caches encore appelées caches prototypes ont pour mission d’apporter des améliorations au jeu. Ces caches sont conçues lors des événements pour la plupart.

· Cache virtuelle : elle concerne les lieux ayant une valeur historique ou désignant un lieu ayant un lien scientifique.

· Cache webcam : type de cache pour lequel le géocacheur doit se rendre à une webcam publique afin de se faire capturer.

· Travel bug : connu également sous le nom d’objet voyageur, il désigne les caches qui sont destinées à voyager soit avec le créateur de la cache ou par le biais de géocacheurs qui le déplaceront d’un emplacement à un autre.

Comment se lancer dans le géocaching ?

Pour débuter dans le géocaching, il est important que vous débutiez par des missions de petits niveaux afin de maitriser les principes du jeu. Ainsi vous pourrez progressivement passer à des niveaux plus sérieux, le respect des règles de base serait déjà entré dans vos habitudes. Les caches sont classées en fonction des niveaux de difficulté (de 1 à 5) ainsi que la praticabilité du terrain cela informe le joueur sur les types de dispositions qu’il sera appelé à prendre. Effectuer une consultation fréquente de la page des caches vous sera également d’une grande utilité, car elle vous donnera des informations sur la validité de cache ou non.

Quelles sont les règles à respecter en géocaching ?

Les règles de base du géocaching sont simples tous les géocacheurs peuvent s’y conformer sans trop de difficultés :

  1. Se déplacer sans laisser de traces : c’est une règle importante en géocaching, cela sous-entend que vos déplacements ne devront pas se faire en dégradant l’environnement autour de vous. Il est donc recommandé de suivre les balises dans vos déplacements.
  2. Être furtif : la discrétion est également l’une des règles du géocaching, il est conseillé d’effectuer les fouilles sans pour autant éveiller les soupçons des moldus (les profanes), car ces derniers pourraient altérer les géocaches sans s’en rendre compte.
  3. Effectuer un enregistrement de son point de départ : c’est un point qui vous permet de vous repérer dans l’espace ou de baliser votre chemin dans la quête d’une cache mystère ou autre.

Attention au spoiler : la limite entre un log utile et celle d’une information qui peut être un spoiler ne sont pas souvent grande. Demandez l’avis du créateur de la cache si vous voulez publier une photo de sa cache.

4. Avoir un habillement adéquat : on ne saurait véritablement bien prévoir les conditions météorologiques et pour cette raison être paré à toutes les éventualités semble être la meilleure solution.