Cinema

Quel est le matériel d’un vidéaste de mariage ?

Par Mathilde, le 21 décembre 2020 — 6 minutes de lecture
videaste mariage

Lorsqu’on pense a un caméraman de mariage, on s’imagine un type avec une grosse caméra à l’épaule suivi par un autre gars muni d’une perche et un casque audio sur les oreilles. Mais ce n’est plus du tout le cas. Et c’est tant mieux ! Dans cet article nous allons faire le tour du matériel généralement utilisé par un vidéaste de mariage.

Le boîtier : Caméraman DSLR or DSLM ?

En effet, le numérique est passé par là et les progrès techniques en ont rajouté une couche. Un appareil photo professionnel est désormais en mesure de réaliser de très belles vidéos. Certains appareils photos sont même plus orientés vers la captation vidéo que la photo.

Dans la grande famille des appareils numériques dit reflex, on parle d’appareil DSLR ( Digital Single Lens Reflex), c’est un appareil photo à miroir. L’appellation DSLR est devenue une généralité pour ces boîtiers.
Cependant, les vidéastes qu’on appelle des vidéastes DSLR, n’utilisent pas des appareils à miroir. Ils sont trop lourds et ne permettent pas d’avoir un aperçu de ce qui est filmé.

Les vidéastes de mariage sont des vidéastes DSLM ( Digital single lens mirrorless ) – Alias hybride. Il s’agit d’appareils plus légers qui n’ont pas de miroir. Ce qui permet un aperçu constant et un autofocus de meilleure qualité. Un appareil hybride est plus léger à qualité d’image équivalente.

C’est ce qui plaît aux vidéastes de mariage. Ils peuvent ainsi bénéficier d’un parc optique interchangeable d’une qualité photo irréprochable avec un appareil léger et relativement moins coûteux qu’une caméra aux mêmes capacités.

Cependant, ils customisent l’appareil en y ajoutant un écran déporté, des filtres et un micro. Ainsi ils donnent à leur appareil toutes les qualités et le confort d’utilisation d’une caméra de cinéma (ou presque).

Nous utilisons ce type d’appareil dont nous trouvons le concept génial car les invités nous croient munis d’un appareil photo et ne s’inquiètent donc pas de ce qu’ils peuvent dire… malgré le micro bien visible sur le boîtier.

Les objectifs vidéo du caméraman

Un vidéaste DSLM utilise sensiblement les mêmes objectifs qu’un photographe. Du grand angle à la longue focale. Et comme dans le lit, ce n’est pas la taille qui compte…
Un petit point sur le drone s’impose
Les images de drone font de plus en plus d’émules et on le comprend. Les appareils sont plus intelligents et faciles à piloter. Ils sont petits et possèdent une très bonne qualité optique. C’est en toute logique que le drone est devenu un argument de vente majeur pour les vidéastes de mariage.

Cependant, l’utilisation d’un drone dans le cadre professionnel et depuis peu amateur, est soumise à une réglementation européenne stricte.

Sachez que sans diplôme, l’utilisation des images dans un but professionnel est strictement illégal. Et qu’il est interdit de survoler les personnes et certaines zones très réglementées comme les villes.

Il y a donc de nombreux endroits où le drone ne peut pas être utilisé. Il est mieux de ne pas l’apprendre le jour du mariage si vous avez justement choisi un vidéaste parce qu’il proposait un drone.

Un autre inconvénient majeur du drone est le temps de mise en route. Une prise de vue drone pour une séance photo de groupe et vous êtes sûr de doubler sa durée.

Nous possédons un drone. Cependant, nous ne l’utilisons que pour des prises de vues qui sont réalisées avant l’arrivée de vos invités et très rarement le jour du mariage. Ces images contextuelles nous permettent d’inclure, dans votre film, le lieu de votre fête et ses alentours.

Top 10 des meilleures ventes

Combien de caméraman pour mon mariage ?

Cette question nous est fréquemment posée. Il nous semble donc important de rédiger quelques lignes à ce sujet.

Un deuxième cadreur augmente le devis de 200€ à 450€ en fonction du temps de couverture. Ce qui est loin d’être anecdotique mais ce n’est pas non plus le double du tarif initial. Ce qui est logique, puisque le deuxième cadreur ne vient que pour filmer et donner ses rushs à la fin de la journée. Pas de travail en amont et surtout pas de travail de montage après. C’est souvent une option supplémentaire proposée par certains vidéastes indépendants.

Le choix d’un deuxième caméraman n’est pas qu’une question de budget

Un deuxième caméraman est aussi une personne supplémentaire que vous avez sur le dos le jour de votre mariage. Et ce n’est pas avec lui que vous étiez entrés en relation lors des premiers rendez-vous ou lors de votre séance d’engagement.

Pensez que si vous avez prévu en sus un photographe, ce sont trois personnes qui vont vous suivre.

De plus, un mariage c’est aussi beaucoup d’improvisation pour votre vidéaste. S’ils sont deux, il y a de grandes chances pour qu’ils se marchent un peu sur les pieds s’ils n’ont pas l’habitude de travailler ensemble très régulièrement.

Pour conclure, si vous recherchez deux cadreurs, privilégiez les studios qui proposent plusieurs cadreurs au sein de la même entreprise ou les duos video. Ne prenez pas deux vidéastes qui ne se connaissent pas ou un vidéaste solo qui ne travaille que ponctuellement avec un deuxième cadreur.

Nous considérons la solution du deuxième cadreur vraiment intéressante uniquement pour les gros mariages de plus de 300 personnes et si vous n’avez pas peur de ressembler à Beyoncé sur le tapis rouge.