Social

Panne mondiale de Facebook, Instagram et Whatsapp

Par Tatiana S. , le 4 octobre 2021
Facebook-logo

Les réseaux du groupe Facebook connaissent actuellement une panne massive, qui affecte de nombreuses personnes. Il n’y a aucun accès à aucun des services de l’entreprise.

Les réseaux sociaux du groupe Facebook, Instagram, et Whatsapp sont actuellement hors service.

Selon DownDetector, les utilisateurs français ne peuvent plus accéder à ces réseaux sociaux depuis environ 17 heures KST. Par conséquent, l’envoi ou la réception de messages, ainsi que la mise à jour des fils d’actualité de ces plateformes, sont tous indisponibles. Le problème ne se limite pas à la France. Plusieurs pays sont concernés, à commencer par les États-Unis.

De nombreux messages sur les réseaux sociaux

« Ce site est inaccessible », « impossible de trouver l’adresse du serveur ». Sur Twitter, les hashtags #InstagramDown #FacebookDown et #WhatsApp ont déjà été partagés plusieurs dizaines de milliers de fois.

La panne semble avoir duré environ une heure. « Nous sommes conscients que certains utilisateurs ont des difficultés à accéder à nos programmes et produits. Nous travaillons dur pour que tout revienne à la normale dès que possible, et nous regrettons pour tout désagrément », a tweeté Andy Stone, porte-parole du groupe.

La société n’a pas immédiatement réagi à l’enquête de l’AFP sur cette perturbation.

À cause des informations d’un lanceur d’alerte, la plateforme aux quelque 3 milliards d’utilisateurs mensuels connaît l’une de ses pires crises de réputation en deux semaines.

Dans une interview accordée à CBS dimanche, Frances Haugen, une ancienne ingénieure produit chez Facebook, a accusé l’entreprise de « (choisir) le profit plutôt que la sécurité » de ses clients après avoir divulgué de nombreux documents confidentiels au Wall Street Journal.

A Wall Street, le cours de l’action Facebook, déjà en baisse en début de journée, a aggravé ses pertes et a chuté d’environ 6%.

La panne est toujours en vigueur pour les utilisateurs à l’heure où nous écrivons ces lignes.