Evènement de la vie

Comment choisir son photographe de mariage ?

Par Mathilde , le 27 avril 2021
photo mariage toulon

Votre mariage devrait être l’un des événements les plus importants de votre vie. Il n’est pas question de rater son organisation. Pour mieux l’organiser, vous pouvez commencer bien avant le jour-j. Pendant cette période de préparation, plusieurs aspects de votre mariage doivent être discutés et planifiés. Cela concerne le lieu de mariage, la robe, le menu, le reportage photo de mariage et l’ambiance générale.

Concernant les photos, vous avez plusieurs options. Premièrement, vous pouvez économiser de l’argent en demandant à un proche ou à un ami de prendre des photos. Cette option ne semble pas très sérieuse pour une fête de cette envergure. Deuxièmement, vous pouvez aussi abandonner l’idée d’avoir un photographe et laisser vos invités utiliser leurs smartphones. Cette option vous garantit beaucoup de photos, mais n’espérez pas des images de qualité. Finalement, nous vous conseillons d’engager un vrai photographe professionnel qui connaît très bien son métier. Cependant, comment le choisir ?

Pourquoi choisir son photographe de mariage ?

Avant de vous persuader que choisir votre photographe de mariage n’est pas si important, sachez que chaque photographe professionnel est unique. En effet, certains professionnels du métier ont plus d’expériences que d’autres, tandis que certains maîtrisent plus de styles que d’autres.

D’autre part, il est vrai que le choix de votre photographe de mariage paraît relatif, mais il existe quand même quelques règles à suivre pour ne pas gaspiller votre argent.

Pour cela, nous allons vous aider à travers des étapes que vous pouvez facilement suivre.

Définir votre budget

Qu’est-ce qui différencie un photographe amateur et un photographe professionnel ? C’est la rémunération. De ce fait, il est clair que votre choix doit avant tout correspondre à votre budget alloué à la photographie.

Pour vous donner une idée, une prestation classique pour votre mariage coûte en moyenne entre 500 euros et 700 euros. Cela dit, ce prix peut facilement augmenter selon vos besoins, le style de votre mariage, l’expérience du photographe et les différentes prestations supplémentaires.      

La recherche

Après la détermination de votre budget, vous pouvez commencer à faire des recherches. Votre recherche doit être variée selon différents endroits. Après vos recherches, recueillez tous les contacts possibles pour avoir un large choix.  

–         Internet

Votre première recherche doit commencer sur internet. Il vous suffit de taper quelques mots clés (région, style de mariage, thème …) pour que la page de recherche affiche des résultats. Sélectionnez les photos qui vous attirent, et si des contacts s’affichent, notez-les.  

–         Les réseaux sociaux

Vous pouvez aussi facilement trouver un photographe de mariage en consultant les images qui s’affichent sur vos fils d’actualités. Les plateformes comme Instagram et Pinterest sont les plus sollicitées pour cette tâche.

–         Vos proches

L’autre mode de recherche qu’il vous faut est vos proches. Par exemple, si votre amie affiche de belles photos de son mariage, vous pouvez la contacter pour connaître son photographe. Dans la plupart des cas, les photographes recommandés par des proches sont parfois les plus fiables.     

photographe mariage toulon

L’entretien avec les candidats

Une fois vos recherches faites, vous pouvez maintenant enchaîner les entretiens avec les prétendants. Pendant chaque rendez-vous, vous devez parler de votre mariage globalement.

Pour cela, commencez par la date, le lieu et le thème de votre mariage. Puis, vous pouvez aussi parler du déroulement en précisant si les moments à photographier comme les préparatifs, la cérémonie de mariage, les photos de groupe et la séance photo couple. N’oubliez pas de mentionner les styles de photos qui vous inspirent. Comme exemple, si vous aimez les photos en noir-et-blanc, c’est le moment de le dire.    

Pendant chaque entretien, il est aussi important détail sur le photographe. Il pourrait parler de ses expériences, de ses tarifs, de ses conditions et de son équipe s’il en possède.

Durant cette étape, vous pouvez déjà vous apercevoir si le courant passe entre vous et le photographe. Effectivement, cette complicité permettra à l’artiste d’avoir quelques idées sur comment il va s’y prendre pour retranscrire votre mariage en photos.   

L’élimination progressive

Vous pouvez faire autant d’entretiens qu’il vous faut. Toutefois, un nombre entre 5 et 6 entretiens est déjà suffisant. Une fois que tous les entretiens sont terminés, procédez à l’élimination progressive.

Cette étape consiste à éliminer progressivement les candidats qui ne conviennent pas à vos conditions. Commencez par les photographes qui ne correspondent pas à votre budget. Cela peut être celui qui propose un tarif cher ou un prix trop en dessous de votre budget.

Puis, éliminez aussi les candidats qui ne correspondent pas à votre état d’esprit. Généralement, ce sont les photographes qui sont les plus difficiles à vivre. Sachez qu’un bon photographe de mariage doit être discret. Cette discrétion vous assure qu’il ne va pas faire partie des invités, et ne pas faire son métier. Oui, ça arrive !

Pour finir, prenez le photographe qui semble connaître le mieux les aspects techniques de la photographie. Comment le savoir ? Ce genre de personne n’est pas facile à détecter. C’est souvent le photographe qui parle de lumière naturelle, de prise de vue, de retouche ou de post-traitement. En réalité, cela montre qu’il connaît son métier et qu’il a l’habitude.

Recontacter le photographe choisi

Une fois l’étape de l’élimination passée, vous pouvez maintenant recontacter le photographe pour parler des détails. Pendant cette étape, certains photographes professionnels, comme ce photographe à Toulon, proposent des séances d’engagement. Cette séance facultative, mais pratique, permet aux deux entités de mieux se connaître.

De son côté, le photographe commence déjà à planifier les stratégies efficaces qui lui sont utiles. De l’autre côté, le couple s’accoutume avec l’appareil photo. Pour cause, il existe bien des couples qui ne sont pas habitués à des séances photo. Sans la séance d’engagement, les mariés peuvent être timides, et ne sortiront pas de vraies émotions.

Pour conclure, si cette dernière étape se passe à merveille, vous pouvez finaliser le « deal ». Certains photographes aiment passer par la signature d’un contrat, d’autres ne le font pas. Dans tous les cas, nous vous conseillons de ne rien signer si vous n’êtes pas convaincus. Après tout, c’est votre mariage, non ? C’est vous qui décidez.